Internet : du spectre supplémentaire pour les opérateurs mobiles

Les opérateurs mobiles, Mobilis, Djezzy et Ooredoo accèderont à des fréquences additionnelles pour juguler les perturbations de connectivité que connait le pays depuis quelques jours.

Le ministère des Télécoms a annoncé le 25 août que l’opération se fera en coordination avec le régulateur, l’ARPCE. 

La décision a été prise, ce Mardi 25 août 2020, au cours d’une réunion que le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a tenue avec les hauts responsables des différentes opérateurs  télécoms.

La réunion faisait suite aux recommandations du président de la république sur la mise en œuvre « d’une solution définitive au problème de faiblesse du débit Internet » dans le pays. Le chef de l’Etat avait insisté sur l’importance d’une connectivité Internet de qualité pour l’aboutissement du processus en cours de numérisation de l’Etat et de la société.

Le patron du secteur national des télécoms a par ailleurs indiqué que la libération du spectre télécoms se fera en coordination avec l’autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *