Allocation des fréquences Internet : «Un pas positif» selon Ooredoo

Le chargé d’affaires d’Ooredoo, Mohamed Tewfik Dhouakh, a qualifié la décision du ministère de la Poste et des Télécommunications relative à la libération de nouvelles fréquences internet qui seront mises à leur disposition, est «un pas positif» et  permettra «une amélioration palpable du débit Internet dans les semaines à venir». Il salue la volonté du pouvoir d’améliorer les prestations internet du pays « Cela permettra à notre entreprise de présenter nos meilleures offres » ajoutant «L’allocation de nouvelles fréquences permettra d’améliorer la qualité des prestations en quelques semaines, un travail profond et durable à mener en coordination avec tous les opérateurs», a-t-il soutenu.
Pour rappel, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, avait présidé, hier mardi, une rencontre avec les responsables des trois opérateurs de téléphonie mobile pour «unifier les efforts et œuvrer à améliorer les services et le débit internet au profit des citoyens, assurer un haut et très haut débit, dans le respect du principe d’équité dans le traitement avec les différents opérateurs public et privés.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *